Tuto : essuie-tout lavable

Aujourd’hui je vous propose un petit tuto couture pour réaliser votre essuie-tout lavable ! Ca fait maintenant bientôt 1 mois qu’on l’utilise et c’est pratique et facile à entretenir.  Ca fait longtemps que c’est en projet, mais il m’a fallu un peu de temps pour le réaliser parce que ce n’est pas le type de couture que je préfère… Et que on avait déjà pas mal de chiffons et autres qui remplaçaient l’essuie tout donc on avait déjà réduit et remplacé notre consommation d’essuie tout jetable avant que passer au lavable.

C’est assez facile de réaliser son essuie tout lavable, donc ce tutoriel est accessible même aux débutants en couture.

Pour réaliser vos « feuilles » d’essuie tout il vous faut :

  • du tissus en coton (perso j’ai récupéré un vieux drap)
  • du tissus absorbant type éponge ou nid d’abeille (j’ai utilisé une vieille serviette de bain et du nid d’abeille acheté pour tester)
  • éventuellement des pressions plastiques ou métalliques pour pouvoir faire un rouleau, mais ce n’est pas obligatoire (on peut aussi remplacer par du scratch mais ca sera sans doute moins durable dans le temps)

On commence par couper des carrés de 26x26cm dans le tissus en coton et le tissus absorbant (mon exemple n’est pas carré, car je n’ai pas pensé à prendre des photos lors de la réalisation de mon essuie-tout, du coup j’ai fait le tuto à partir d’une chute de tissus, mais autrement mes « feuilles d’essuie tout sont bien carrées).

Ensuite on superpose les 2 épaisseurs de tissus endroit contre endroit et on épingle tout autour pour que le tissus évite de bouger pendant la couture. On n’oublie pas de marquer une ouverture d’environ 6 cm à un endroit pour pouvoir ensuite retourner les tissus. Ici j’ai fait des marques avec un feutre qui s’en va au lavage.

20191119_0028.jpg

Direction la machine à coudre pour la première étape de couture : on va coudre tout le tour du tissus (sauf au niveau de l’ouverture bien sur) à 1 cm du bord du tissus. Pour bien réussir les angles, on laisse l’aiguille plantée dans le tissus, on relève le pied de la machine et on tourne le tissus à 90 degrés, puis on continue sa couture. On pense aussi à bien enlever les épingles au fur et à mesure pour ne pas risquer d’abîmer sa machine à coudre et son aiguille.

Avant de retourner le tissus, il faut couper des angles pour qu’ils soient plus nets et réduire l’épaisseur. Pour cela on coupe en biais à ras de la couture, mais sans couper le fil de couture sinon tout va se défaire et le tissus à l’angle va s’effilocher. Ensuite on retourne. Pour aider à avoir de beaux angles, on peut utiliser un petit bâton ou un crayon sans mine (pour éviter d’aimer ou de colorer le tissus) pour bien faire sortir le tissus.

Une fois bien retourné, on va repasser le tissus pour l’aplatir et faciliter la couture qui va suivre. Il est surtout important de repasser proprement l’ouverture qui a été laissée afin de bien la coudre pour la refermer. On va pouvoir maintenant procéder à la 2ème couture tout le long du bord de la « feuille » d’essuie tout qui permet d’avoir une belle finition, de refermer l’ouverture laissée et de faire en sorte que le tissus reste en place suite au lavage. Pour ce faire, on procède comme pour la première couture sauf que cette fois-ci au lieu de coudre à 1 cm du bord on va essayer de coudre le plus près possible du bord. Personnellement j’essaie de me référer au petit trait rouge qui est sur mon pied pour me permettre de faire un bord bien droit.

Et voilà, votre essuie tout est prêt à être utilisé ! Pour ceux qui voudraient y ajouter des pressions, il vous faut des pressions et une pince (ou autre outil de pose) pour les poser. Dans un premier temps, il faut marquer les endroits ou l’on veut poser les pressions, puis percer un trou dans les tissus pour pouvoir y mettre les 2 parties de la pression. J’ai posé mes pressions à 4 cm du haut et 1 cm du coté. Ensuite on les presse avec la pince afin de « souder » les 2 parties ensemble. Il faut en mettre 4 : 2 mâles d’un coté et 2 femelles de l’autre coté. Attention à bien veiller à a ce que les pressions soient « en face » pour s’emboîter et pas du même coté !

Il ne vous reste maintenant plus qu’à assembler et enrouler votre essuie tout, ou le déposer dans un panier, corbeille… si vous n’avez pas opté pour les pressions.

Pour l’entretien, l’essuie tout se lave à 40 ou 60°C en fonction de la saleté. Pour ma part je les stocke dans une bassine après les avoir fait sécher puis je le met dans ma machine quand je fais la lessive qui me convient. Si l’essuie tout est taché je le prélave au savon de Marseille. Pour les laver plus en profondeur, il est possible de les faire tremper toute une nuit dans de l’eau chaude additionnée d’une cuillère d’un mélange bicarbonate/percarbonate.

Bonne couture !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s