Documentaire : Demain tous crétins ?

Petit commentaire sur un documentaire que nous avons emprunté à la médiathèque, dont voici la bande-annonce :

Le titre du film surprends un peu mais s’explique par lui même dans le film et il n’est pas si décalé !

On note aujourd’hui de part le monde une hausse sensible des cas d’autismes chez les enfants et des baisses de QI de 2 à 4 points selon les zones géographiques et les années considérés.

L’une des hypothèses suggérée par le film est l’ingestion a notre insu de perturbateurs endocriniens qui « s’attaquent » à la glande thyroïdienne.

Il a été constaté que le « crétinisme » (maladie quasiment disparue aujourd’hui dans les pays développés) était lié dans le passé à une carence en iode de la mère de l’enfant lors de la grossesse.
Les conséquences pour l’enfant étaient notamment un handicap mental plus ou moins lourd. L’iode est principalement présente dans les poissons, les produits issus de la mer et également dans certains végétaux ; le corps humain ne sait pas la stocker. Pour pallier ce manque, les autorité sanitaires incorporent de l’iode dans des produits consommés régulièrement. (En France le sel de table ou en Angleterre le lait de vache par exemple).

Du coup, le but du documentaire n’est pas de s’alarmer sur une possible carence en iode dans les années qui viennent, mais il s’intéresse aux différents perturbateurs endocriniens qui ont une formule chimique proche de l’iode : le brome, le chlore et le fluor. La composition en est tellement proche que la glande thyroïdienne les confond et les utilises à tort !

Ces derniers sont très présents dans notre environnement et peuvent facilement pénétrer dans notre organisme et notamment ceux des enfants ou du fœtus chez une femme enceinte et perturber le développement normal du cerveau. Ces perturbateurs endocriniens sont présents dans les produits ménagers, les retardateurs de flammes ou encore les produits phytosanitaires qu’ils soient à usage domestique ou agricole. Il est donc important d’éviter l’exposition des femmes enceintes et des jeunes enfants à ces produits.

Il est à noter que dans le film, les perturbateurs endocriniens seraient directement responsables de la baisse du QI des dernières années. Or on ne peut pas faire une conclusion si hâtive ; en effet la baisse de QI observée est sans doute multifactorielle comme expliquée par certains scientifiques dans cet article . Cependant ils sont d’accord de dire qu’il faut faire attention à quoi on s’expose.

Le principe de précaution est de mise d’autant plus qu’on nous propose sans cesse de nouveaux produits censés être révolutionnaires et améliorer notre quotidien sans aucun recul sur les effets possibles des composants sur notre santé et celle de nos enfants. C’est bien ce qui à été illustré dans le documentaire avec les retardateurs de flamme : ils ont été vendus comme révolutionnaires et améliorant la sécurité sans qu’aucune étude de l’impact sur la santé jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’ils ne profitaient pas forcément aux utilisateurs mais plutôt aux industriels.

Notre regret personnel est qu’il n’y a eu aucun lien avec ce que l’on mange car si les perturbateurs endocriniens arrivent à entrer dans notre corps juste par le fait de les toucher et de les respirer, à combien plus forte raison si on en ingère ? La conclusion est également un peu décevante car elle laisse à penser que du coup une injection d’iode deviendra obligatoire lorsqu’on aura le désir de concevoir un enfant pour éviter toute carence, mais elle n’apporte pas d’éléments pour éviter cette carence ou éviter le contact avec les perturbateurs endocriniens. De plus on ne sait pas si en présence d’une molécule d’iode et d’une d’un perturbateur endocrinien, quel est la molécule qui sera utilisée par la thyroïde.

Un documentaire peut être à modérer mais somme toute intéressant, si vous voulez le visionner c’est possible par ici !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s