Cousons bien

Ayant récemment présenté mes dernières réalisations en couture, j’aimerais en profiter pour vous raconter mon expérience personnelle.

J’ai commencé la couture avec ma mère qui m’a appris a réparer quelques vêtements et à me servir d’une machine à coudre. J’ai eu envie d’en faire plus mais je n’ai pas vraiment su comment me lancer, par ou commencer… J’ai investi dans une bonne machine à coudre il y a 4 ans en me disant que cela me donnerait sans doute plus envie ! J’ai commencé à réparer des habits, coudre des lingettes, coussinets d’allaitement, et  j’ai même fait une couche vu que l’arrivée de Loulou devenant imminente !

Après la naissance, le temps passant, le manque d’expérience, le travail et le bébé me prenant du temps je ne m’y suis jamais réellement mise, je bricolais encore des petits accessoires mais je restait sur ma faim de ne pas pouvoir coudre « pour de vrai », plus habile de mes mains et plus expérimentée en tricot, je passais mon temps libre à tricoter.

Le temps passant nous sommes partis en WWOOFing et la machine à coudre n’a pas été incluse dans la liste des affaires de survie qu’on a prises avec nous dans le camping-car ! Cela dit, la compagne de l’un de nos hôte maraîcher était bien équipée niveau couture et elle était en train de réaliser une formation de couture à distance car elle voulait se ré-orienter, j’ai eu la chance de prendre en main ses machines et ça m’est resté a l’esprit.

Ce n’est qu’une fois qu’on s’est réinstallés, il y a un an, que j’ai investi dans une surjeteuse, que j’ai cherché les possibilités pour m’y mettre vraiment. J’avoue que je n’avait pas du tout l’envie et la patience de regarder des vidéos (n’ayant que peu de temps de disponible quand les enfants dorment), j’en regarde si vraiment j’ai besoin de quelque chose de précis. J’avais des livres de couture mais j’avoue que quand on y connaît rien ça parait quand même être un sacré charabia !

Au fil de mes recherches sur internet j’ai trouvé un stage de couture débutant tout inclus pas trop loin de chez nous sur Strasbourg. Ce cours à lieu tous les derniers samedis du mois et pour 60€ on a une journée de formation pour apprendre les bases de la couture sur son matériel. J’ai un petit peu hésité, car Choupinette était toute petite et j’appréhendais l’idée de la laisser seule une journée, mais Timothée m’encourageant dans ma démarche depuis le début, était partant pour la garder elle et Loulou.

Dans le même temps j’ai appris la ville ou nous habitions proposait 10 séances de cours de couture de 2h pour 40€, alors je m’y suis inscrite aussi. C’est comme cela que j’ai commencé à coudre des accessoires de plus en plus complexes, j’ai pu apprendre à maîtriser mes outils, lire et me servir de patrons et compléter mon trousseau de couturière.

J’arrive désormais à me débrouiller seule pour mes réalisations ! Je ne fais pas encore des habits très travaillés, mais comme je l’ai présenté dans un article précédent, j’arrive à faire des habits pour mes enfants et je commence à me mettre à faire des habits pour adultes. Cela demande encore du temps, de la persévérance et de la patience, surtout que des fois c’est rageant de devoir recommencer quand on se trompe, mais c’est en faisant des erreurs que l’on apprends non ?

Au final c’est un peu comme le zéro déchet, réduire sa consommation de lait et de viande, changer de vision sur le monde et l’écologie… Il faut se lancer et sortir des sentiers battus, mais une fois qu’on a le pied à l’étrier, on n’a plus envie de revenir en arrière !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s