Fromage blanc, et frais !

Pour continuer dans la lancée de ce qu’on peut faire soi-même avec du lait, je vais vous présenter aujourd’hui le fromage blanc ! A la base j’avais cherché une recette pour limiter les déchets générés par les emballages des petits suisses dont Junior est friand à son goûter, mais on est tous vite tombés sous le charme de son bon goût ! Après en avoir trouvée une qui me convenait je l’ai testée. Dans la recette ils spécifient que pour faire cailler le lait on a besoin de présure ou de vinaigre ou jus de citron. N’ayant pas de présure sous la main j’ai testé avec du vinaigre, mais maintenant que j’ai fait toutes les pharmacies de la ville pour trouver de la présure, je peux vous dire que je trouve ça beaucoup mieux ! (J’ai fait 4 pharmacies pour en trouver !) Déjà la présure évite d’acidifier le fromage blanc contrairement au jus de citron ou au vinaigre et en plus le caillé se fait plus rapidement (24h au lieu de 48h) et le rendement est bien supérieur (ça rend moins de petit lait). La recette peut se faire avec du lait frais entier, moi j’utilise notre bon lait de ferme bouilli et écrémé.

La présure, à ne pas confondre avec les ferments pour yaourts !

La première étape consiste à réchauffer le lait entre 33 et 35°C et d’y incorporer la présure (3-4 gouttes par litre de lait) et un ferment : soit un petit suisse (pour la première fournée), soit 50ml de petit lait par litre de lait. On remue le tout puis on laisse reposer sans le déplacer dans une pièce assez chaude pendant 24-48h.

Repos sous couvert

Le fromage blanc est prêt lorsqu’on peut observer le petit lait qui remonte.

Après repos, une couche de petit lait s’est formée sur le dessus

Il ne reste alors plus qu’à l’égoutter dans une passoire avec un tissus en fonction de la consistance désirée (entre 1-3h). Plus on le laisse égoutter, plus le fromage blanc sera sec et ressemblera plutôt un du fromage frais à tartiner. En général je le laisse égoutter 1h ce qui me permet de récupérer 1,2kg de fromage blanc pour 2 litres de lait.

Égouttage du fromage blanc

Il faut bien penser à mettre un saladier sous la passoire afin de récupérer au moins 50ml de petit lait pour la prochaine tournée de fromage blanc. Et pour rester dans le zéro déchets, le reste du petit lait peut être utilisé pour faire de la ricotta maison si vous aimez le fromage (la recette ici) ou remplacer le lait dans différentes recettes comme les brioches, les pâtisseries ou le pain (c’est ce qu’on fait et cela ne se sent même pas) !

La dernière étape est facultative en fonction des goûts de chacun : pour un fromage blanc battu, il suffit de battre avec un fouet ou un robot culinaire pour un rendu onctueux plutôt que grumeleux ! Ce fromage blanc se conserve une semaine au réfrigérateur. On peut en faire plus qu’un litre selon les besoins.

Et voilà le résultat pour le goûter de Loulou !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s